mercredi 22 novembre 2017

Ne pas y aller avec le dos de la cuillère

A Speed Action TV.be, si la compétition est affaire de passion, c’est également le cas pour les voitures anciennes. Ce qui nous incite par exemple à surveiller avec la plus grande attention l’évolution de la législation relative à l’accès aux centres-villes pour les véhicules d’antan. Suivant l’exemple de Paris, Anvers a récemment décidé d’interdire les voitures les plus polluantes, et donc les anciennes, des chaussées du cœur de la cité. Par contre, camions et autres véhicules guère ‘friendly’ envers l’atmosphère ne sont pas inquiétés. Et les avions passent toujours au-dessus de la ville de ce bon vieux Bart… Qui, aux dernières nouvelles, n’a pas de permis de conduire…

Ce n’est hélas pas tout ! Non content de faire peser une menace sur les compétitions routières au travers de son Code de l’Eau – dont l’application relève par ailleurs d’un flou pour le moins artistique et semble dépendre des affinités politiques des uns et des autres – Carlo Di Antonio, en sa qualité de Ministre de la Sécurité routière, vient d’introduire un projet d’arrêté obligeant les voitures anciennes de moins de 30 ans à se soumettre chaque année au contrôle technique, contre une fois tous les deux ans pour les modèles de plus de 30 ans.

50.000 passionnés, 1000 à 2000 km par an

Qu’en penser ? Primo, que la Région wallonne entend effectuer une nouvelle collecte d’argent auprès des 50.000 amateurs de voitures anciennes que compte notre pays. Amateurs, ou plutôt passionnés, qui effectuent, pour l’écrasante majorité d’entre eux, entre 1000 et 2000 kilomètres par an.

Si le Ministre cdH Di Antonio a souhaité qu’il en soit ainsi, c’est avant tout pour des raisons de sécurité. Selon le brave Carlo, la situation actuelle présenterait de véritables risques pour les usagers de ces véhicules anciens, mais aussi pour les autres usagers de la voie publique. Situation à laquelle le Ministre entend mettre un terme.

Si on traduit bien ces propos, cela donne ceci : vous êtes l’heureux propriétaire d’un véhicule ancien ? Et bien, vous êtes un danger pour la société ! Et dès maintenant, vous aurez le plaisir de voir les parfois peu délicats contrôleurs techniques tester les freins et suspensions de votre oldtimer ou youngtimer. Le pied, hein ? Certains de ces contrôleurs ont intérêt à se munir de coquilles, car le ton pourrait monter assez vite…

Signalons, cerise sur le gâteau, que la Wallonie s’impose comme pionnière en la matière. Transposant une directive européenne souhaitant imposer un contrôle technique périodique pour tous les véhicules circulant sur la voie publique. Flandre et Bruxelles devraient suivre. Ben voyons…

On vous passe le chapitre sur les sanctions en cas de ‘carte rouge’, car le problème se situe en amont.

Est-ce que ce monde est sérieux ? (Cabrel)

Qu’en penser ? Pour nous, les véhicules anciens, qui sortent avec parcimonie pour le plaisir de leurs propriétaires et celui du public qui les voit passer, sont avant tout les pièces d’un patrimoine. Notre patrimoine. Autant de traces du passé pour lesquelles il convient d’avoir le plus grand respect.

Si l’on excepte les quelques centaines de rigolos qui ne font rire personne et qui ont privilégié une plaque ‘O’ pour de simples raisons économiques, utilisant leur youngtimer au quotidien et n’y trouvant généralement que peu de plaisir, existe-t-il seulement un seul propriétaire d’ancienne qui décide de prendre la route au volant d’une voiture en mauvais état de marche ? Il en va de la fierté de ces passionnés ! Certaines carrosseries peuvent conserver une patine d’époque, et paraître moins bling-bling que d’autres ayant fait l’objet d’une restauration, mais pour le reste, y a-t-il un seul passionné d’ancienne qui ne prenne pas soin de son bien ? Qui ne bichonne pas sa belle auto ? Qui ne se saigne pas pour qu’elle en impose encore plus ?

Cher Monsieur le Ministre, combien d’accidents sont-ils réellement causés par des voitures anciennes chaque année en Belgique ? Combien de blessés ou de morts cette passion de l’automobile du temps d’avant doit-elle assumer ?

Et dans la foulée, d’autres questions : combien de conducteurs de ‘modernes’ roulent-ils sans assurance ? Sans être en ordre de contrôle technique ? En se foutant pas mal de l’état de leur ‘tas de boue’ de 8 ou 10 ans ?

Allo, la FBVA ?

Alors que l’accès aux centres-villes sera de plus en plus limité aux anciennes dans le futur (même pas la peine de se faire d’illusions), alors qu’il est toujours plus compliqué de se fournir en carburant adéquat, alors que l’état de nos routes se passe de tout commentaire, a-t-on décidé, au sein de la Région wallonne, d’emmerder jusqu’au bout ceux qui trouvent du plaisir avec une voiture de plus ou moins 30 ans d’âge, qu’ils utilisent quelques fois par an ?

Certes, la transition énergétique dont il est de plus en plus question (à raison d’ailleurs…) impose des prises de décisions, mais là, ne se trompe-t-on pas de cible ? Ne ferait-on pas mieux de tout mettre en œuvre pour diminuer, voire annihiler, le niveau de pollution des voitures modernes, plutôt que de prendre des arrêtés visant 50.000 malheureux passionnés ?

Comme il est peu probable que le Ministre Carlo Di Antonio prenne la peine de nous répondre, si ce n’est pour fournir le texte officiel et rabâcher les mêmes bonnes excuses, nous nous tournons vers la FBVA, la Fédération Belge des Véhicules Anciens, afin qu’elle intervienne de toute urgence et tente de ramener nos pontes régionaux à de meilleurs sentiments envers les ‘vieilles’.

Car ces ‘vieilles’, elles méritent toute notre attention. Afin que ce hobby de la voiture ancienne ne soit pas conjugué au passé dans un futur proche.

Un rassemblement au coeur de Namur ? 

Et si on commençait par organiser un grand rassemblement d’anciennes à Namur, devant le siège du Parlement wallon ? Histoire de bien polluer l’environnement des bords de Meuse… Et marquer les esprits.

Que cette société soit toujours plus autophobe, on en avait pris bonne note. Que ses décideurs mettent tout le monde dans le même panier, c’est par contre très regrettable. Et c’est faire peu de cas de la passion des uns et des autres. Big Brother is watching you… (Vincent Franssen) 

dimanche 5 novembre 2017

RingBrothers AMC Javelin

Mon gros coup de coeur du dernier Sema show, cette AMC construite par les Ring brothers ! Une bête en muscles et courbes sensuelles animée par un Hellcat HEMI de 1000 ch